Primo piano FIDR

notizie ed eventi

Comunicazioni

08/11/2017

Venezia - 9-11 novembre Fondazione Cini

Eventi scientifici

08/11/2017

Tallin -Estonia - 16th -19th November - Council of the European Union - Venue: National Library of Estonia (http://www.nlib.ee/en/building-guide/)- International Conference “Religion, Society, State.” -

Novità sul sito

18/11/2017

Master’s Program in “Religion, Politics and Citizenship”

 

   
 
 
 
 
 
 
   

 

13/02/2012

Il FIDR segnala il numero 121 di "Manière de voir" di Febbraio -Marzo 2012 dedicato alla Algeria, a cura di A. Gresh

Algérie, 1954-2011. Histoire et espérances
« Manière de voir » n° 121 — Février-mars 2012
Numéro coordonné par Alain Gresh
Utopie
Alain Gresh
I. Rêves, espoirs et mirages

A la fin d’une lutte qui aura duré plus de sept ans, de 1954 à 1962, l’Algérie dévastée, meurtrie, affaiblie par le départ de centaines de milliers de pieds-noirs, accède à l’indépendance, fière de sa victoire et animée d’une flamme révolutionnaire. Elle veut bâtir un ordre socialiste nouveau, liquider le sous-développement, mettre en œuvre une réforme agraire, construire un enseignement de masse. Dans les années 1960 et 1970, Alger devient la capitale du tiers-monde et abrite les mouvements de libération qui luttent, souvent les armes à la main, de l’Afrique australe à la Palestine.
La récupération par l’Algérie de ses ressources pétrolières constitue un premier pas dans le combat pour un ordre international nouveau, dont le fer de lance est le mouvement des non-alignés qui cherche, après l’indépendance politique, à arracher l’indépendance économique. C’est le temps des mobilisations, mais aussi celui des illusions. Car, sur le terrain, les projets se heurtent à des difficultés inattendues et, surtout, à l’ordre politique instauré par le Front de libération nationale, qui étouffe la société et freine un développement économique équilibré.
Un printemps qui se fait attendre
Jean-Pierre Séréni

Riga 2

Torna indietro