Primo piano FIDR

notizie ed eventi

Comunicazioni

06/02/2018

Brescia, ‘capitale islamica’ d’Italia

La città ha il record di musulmani in rapporto agli abitanti....

Eventi scientifici

24/07/2018

Academic year 2018-2019, Admission - 2nd Edition of the Master in “Religions, Politics and Citizenship”

Call for applications for admission to the second edition of the...

Novità sul sito

05/08/2018

2nd Edition, Master in “Religions, Politics and Citizenship”, University of Padua and University of Eastern Piedmont, Italy

Call for applications for admission to the second edition of the...

 

   
 
 
 
 
 
 
   

 

03/07/2013

Muslima, une exposition virtuelle pour combattre les clichés



Samina Ali, intellectuelle d’origine indienne, s’occupe d’une grande exposition virtuelle dédiée aux femmes musulmanes à travers le globe.

Capture d'ecran du site "Muslima"
Capture d'ecran du site "Muslima"

Quel est le point commun entre les musulmanes du monde entier ? Leur courage, répond Samina Ali, romancière et militante américaine, d’origine indienne. « La triste réalité, écrit-elle sur son blog, c’est que la majorité d’entre elles se sont habituées à être dépeintes comme des victimes, alors que beaucoup se livrent à des actes héroïques chaque jour, un peu partout sur le globe. » Pour remédier aux clichés, Samina Ali s’est lancée comme commissionnaire d’une exposition virtuelle dédiée, librement accessible sur internet.
Imaginé par l’International museum of women, « Muslima » est un projet participatif, qui permet de recueillir et d’exposer — sous forme de textes, photos, vidéos… — les témoignages d’artistes musulmanes du monde entier. « Elles partagent leurs voix et leur création sur quantité de sujets, s’enthousiasme Samina Ali : les générations, le pouvoir, la foi, l’émulation. » Le but de ce projet est « d’inspirer un dialogue transculturel » et « d’abattre les stéréotypes et les mythes ».
Une première série d’œuvres est d’ores et déjà exposée ; les appels à candidature reprendront en octobre, l’exposition devant durer jusqu’à la fin de l’année. D’un pays à l’autre, le projet a pu être diversement interprété. « Dans certains contextes, note Samina Ali, le mot arabe“muslima”désigne une femme religieuse, qui fait ses prières cinq fois par jour, jeûne et porte le voile. Pour cette raison, beaucoup de femmes que nous avons approchées hésitaient à nous rejoindre. Elles ne se considéraient pas comme“ce genre de musulmane”. »
Dans le cadre de cette exposition, « musulmane » désigne toute femme qui se définit ou qui est identifiée comme telle à raison de ses origines familiales, culturelles ou religieuses. « Peu importe ses convictions », insiste Samina Ali. Pour le lancement, l’exposition met notamment en avant des personnalités telles que l’Iranienne Shirin Ebadi, première musulmane a avoir remporté un prix Nobel, ou l’Afghane Fazzia Koofi, qui sera candidate pour la présidentielle de son pays en 2014.

Riga 2

Torna indietro